logo victorhugo girci chu facultes

APPEL à PROJET (MAJ le 11/07/2022)


Financement de thèse, bourse "Espoirs de la recherche"  par la fondation pour la "recherche médicale"

La Fondation pour la Recherche Médicale finance des bourses doctorales à destination des internes et assistants.

Les calendriers de soumission sont différents pour la soumission des différents types de financement :  

- Poste de thèse pour internes et assistants
- Fin de thèse de sciences
- Aide au retour en France
- Post-doctorat en France

 En savoir plus


Appel à projet DGOS 2022

Ouverture de la campagne ministérielle des appels à projets DGOS pour l’année 2022 avec un dépôt des lettres d’intention pour les PHRC-N, PHRIP, PREPS et PRME sur la plateforme INNOVARC (https://solidarites-sante.gouv.fr/innovarc) avant le :

Deadline : 6 octobre 2022 à 23h55

Chaque programme de recherche se décline en un ou plusieurs appels à projets :

  • Le Programme de Recherche Translationnelle en Santé, PRT-S ;
  • Le Programme de Recherche Translationnelle en Cancérologie, PRT-K ;
  • Le Programme Hospitalier de Recherche Clinique National, PHRC-N ;
  • Le Programme Hospitalier de Recherche Clinique National en Cancérologie, PHRC-K ;
  • Le Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale, PHRIP 
  • Le Programme Hospitalier de Recherche Clinique Interrégional, PHRC-I ;
  • Le Programme de Recherche en Soins Primaires Inter-régional, ReSP-Ir ;
  • Le Programme de Recherche Médico-Économique, PRME ;
  • Le Programme de Recherche sur la Performance du Système de Soins, PREPS ;

Attention : Les projets de recherche dont le seul but vise à la constitution ou à l'entretien de cohortes ou de collections biologiques ne sont éligibles à aucun d’entre eux.

Quatre des huit appels à projets ministériels sont partenariaux. La gestion des deux appels à projets en cancérologie (PRT-K et PHRC-K) est déléguée à l'Institut national du cancer (INCa), celle du PRT-S à l’Agence nationale de la recherche (ANR) et celle du PHRC-I aux Groupements interrégionaux pour la recherche clinique et l’innovation (GIRCI).

Pour ces appels à projets partenariaux, les projets retenus sont ensuite validés par le ministère chargé de la santé sous réserve de leur conformité aux orientations définies dans la présente note. Le calendrier et les modalités de sélection de ces appels à projets partenariaux sont disponibles, respectivement, sur les sites de l’INCa (http://www.e-cancer.fr), de l’ANR (http://www.agence-nationale-recherche.fr) et sur ceux des GIRCI, ainsi que sur celui du ministère (https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/recherche-etinnovation/l-innovation-et-la-recherche-clinique/appels-a-projets/).

La procédure de sélection des projets candidats

Etape 1 : présélection, à l’exception du PRT, les candidats soumettent des lettres d’intention selon le modèle défini par la DGOS.

Etape 2 : sélection, les candidats dont la lettre d’intention a été retenue lors de l’étape 1 soumettent un dossier complet comprenant leur projet.

Dans le cadre de la campagne 2022, des membres du jury de sélection (étape 2) pourront être associés à l’expertise de présélection (étape 1) selon des modalités à préciser. Les jurys de présélection des PRT, PHRC et PHRIP, ainsi que les jurys de sélection de l’ensemble des appels à projets de tous les programmes, suivent les principes de l’évaluation par les pairs. Ces procédures sont précisées sur le site internet du ministère chargé de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/recherche-et-innovation/linnovation-et-la-recherche-clinique/appels-a-projets/programmes-recherche.

Pour la campagne DGOS 2022, le montant total disponible est fixé à 25 000 000 €.

Le montant maximum de la subvention demandée pour les projets éligibles au PHRC-I est de 250 000 €, enfin la deadline pour le dépôt des candidature pour le PHRC-I sera décalée ainsi qe pour l’AAP ReSP-Ir.

 


 Appel à candidature 2022 : Prix Irène Joliot Curie

 
Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation avec le soutien de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies décerneront le prix Irène Joliot Curie.
 
Le prix Irène Joliot-Curie 2022 comporte quatre catégories :
  • la catégorie Femme scientifique de l'année
  • la catégorie « Prix spécial de l’engagement »
  • la catégorie Jeune femme scientifique
  • la catégorie Femme, recherche et entreprise
Vous pouvez consulter l’appel à candidatures sur le site Internet de l’Académie des sciences à l’adresse suivante :  Appel à candidature ainsi que sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche :  le site internet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Les propositions de candidatures doivent nous être adressées au plus tard le jeudi 8 septembre 2022 avant minuit.
 

 

FRM – APPEL À PROJETS 2022 – Programme généraliste : Espoirs de la Recherche – AMORÇAGE DE JEUNES ÉQUIPES

 
La Fondation pour la Recherche Médicale reconduit en 2022 son appel à projets destiné à de jeunes chercheurs, français ou étrangers, désireux de rejoindre une structure de recherche française pour mettre en place et animer une nouvelle équipe de recherche.
Le but est d’apporter un premier soutien indispensable à l’installation d’un groupe de recherche émergent avant l’obtention d’autres financements (programme Jeunes Chercheurs et Jeunes Chercheuses de l’ANR, programme ATIP/Avenir du CNRS et de l’Inserm, Starting Grant de l’ERC…) et, dans le cas d’un.e chercheur.e non-statutaire, avant qu’il ne soit reçu.e aux concours de recrutement des organismes publics de recherche ou d’enseignement supérieur.
Le financement alloué est de 450 000 euros maximum pour une durée de trois ans. Il vise à couvrir des frais de personnels (salaire du chef d’équipe si nécessaire, salaire d’un chercheur post-doctorant, d’un ingénieur ou d’un technicien), des moyens matériels (fonctionnement et petit équipement) et/ou des frais de mission (dans la limite de 3000 euros par an). La structure de recherche s’engage en contrepartie à affecter au chef d’équipe des locaux spécifiques de taille adéquate, des moyens matériels et à faciliter l’accès aux plateformes technologiques du site.
Date limite de soumission des dossiers :
Session 1 : 13 avril 2022
Session 2 : 8 septembre 2022
Session 3 : 3 novembre 2022

 

Science ouverte : APP 2022, et lauréats 2021 du Health Data Hub

 

La BOAS (Bibliothèque Ouverte d’Algorithmes en Santé) se concrétise. La seconde session de candidatures de l’AMI (appel à manifestation d’intérêt) est ouverte jusqu’en juin 2022, tandis que les lauréats de la première session lancent leur projet. L’appel concerne les algorithmes de ciblage qui seront utilisés dans le SNDS (Système National des Données de Santé, créé en 2016), et qui permettent de déterminer une population d’étude à partir d’une analyse portant paradoxalement sur des données désidentifiées (en provenance des feuilles de soin de l’Assurance Maladie). Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement du HDH (Health Data Hub), ainsi que du soutien scientifique du réseau Redsiam (dédié au repérage algorithmique de cas de pathologies, à partir des données enregistrées).

De la première session de candidature, quatre projets ont été retenus. Deux projets concernent directement les maladies rares (selon une acception large). Le projet EMIR-Algo relève de l’épidémiologie et de la prise en charge de certaines maladies inflammatoires systémiques rares. Coordonné par l’AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), il assurera un chaînage entre le SNDS et la BNDMR (Banque Nationale de Données Maladies Rares). Quant au projet DIONISOS, il porte sur la SEP (sclérose en plaques) et prolonge un travail initié par le SNDS. Enfin, les deux autres projets portent sur l’orthopédie et les AVC (accidents vasculaires cérébraux).
Date butoir :  

  • 15/04/2022, pour la seconde vague,
  • 30/09/2022, pour la troisième vague.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur l’AMI BOAS

 
 

Les sociétés d’assurance mutuelles d’Axa ont annoncé financer des projets de recherche au sein d’institutions françaises pour permettre des avancées significatives en matière de santé pour la jeunesse et le grand âge ainsi que la formation d’excellence pour les jeunes chercheurs et scientifiques.

La crise sanitaire a mis en lumière le besoin d’investissement dans la santé.

Dans cette optique, Axa France a annoncé, vendredi 1er juillet, le lancement d’un programme de mécénat en France, doté de 45 millions d’euros sur 3 ans, pour faire progresser la santé de la jeunesse et du grand âge. Ce dernier sera financé par les mutuelles d’Axa (Axa Assurances IARD Mutuelle et Axa Assurances Vie Mutuelle).

Trois enjeux 

Dans le détail, le programme traitera de trois enjeux spécifiques :

  • Les maladies infantiles(maladies génétiques, infections, mort subite du nourrisson…) et les troubles de l’apprentissage et du développement (troubles Dys …).
  • La perte d’autonomieet les maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, maladie de Charcot …).
  • La formation des jeunes chercheurs et médecins pour préparer la médecine de demain.

« Il aura pour vocation de s’engager sur des projets pluriannuels en partenariat avec des organisations éligibles au mécénat, comme des instituts de recherche, des fondations, des universités ou des associations », explique Axa. Avant d’ajouter : « Il soutiendra des projets en matière de thérapie, de prévention, d’éducation à la santé, de prise en charge des patients et de formation d’excellence pour les jeunes chercheurs et médecins avec une attention particulière sur leurs concrétisations à court terme. »

Le comité scientifique

Les projets reçus seront étudiés par une équipe mécénat dédiée et un comité scientifique dont la mission est d’accompagner la sélection des dossiers et d’exprimer un avis d’expertise sur leur pertinence selon les critères définis dans le programme : impact, innovation et excellence scientifique.

Le Comité Scientifique réunit des professionnels de santé, chacun reconnu dans leurs spécialités :

  • Professeur Christèle Gras-Le Guen (présidente du comité scientifique) : professeur de pédiatrie, chef de service des urgences et de pédiatrie au CHU de Nantes - Présidente de la société française de pédiatrie.
  • Professeur Sandrine Andrieu : Professeur de santé publique, chef de service Épidémiologique Clinique et Santé Publique du CHU de Toulouse, responsable de l’équipe vieillissement de l’Unité 1295 Inserm - Université Toulouse III " Centre d’épidémiologie et de Recherche en santé des populations".
  • Professeur Jean-Yves Blay : Professeur d’oncologie médicale, directeur général du Centre Léon Bérard de Lyon, coordonnateur du réseau de référence clinique des sarcomes Netsarc.

La publication de l’appel à projets s’est faite le 1er juillet 2022. La clôture des candidatures interviendra le 31 juillet 2022. La communication auprès des Lauréats s'effectuera au 4ème trimestre 2022

Pour candidater, c’est ici.

 

Connectez-vous